Ressources

La famille, première école? Guy Zeller
Textes

A chacun de nos conflits, je réalise que ma femme et moi venons de deux arrière-plans différents… Dans ma famille, je n’ai jamais vu mes parents se disputer. C’est un cadeau, mais cela m’a aussi privé d’un modèle de gestion des tensions. Dans la famille de mon épouse, lors de conflits, chacun s’expliquait bruyamment, les émotions sortaient, puis on s’expliquait, on se demandait pardon et on avançait.

Un jour, nous nous sommes mariés… Nos deux arrière-plans se sont entrechoqués très rapidement, ma femme cherchant la confrontation avec force et moi me retrouvant complètement paralysé, incapable de savoir comment réagir à ces situations inconnues et menaçantes… Il nous a fallu dix ans pour apprendre à vivre un conflit de manière plus paisible.

Où avons-nous appris ces fonctionnements? Bien sûr, dans nos familles d’origine. Celles-ci constituent notre première école, notre premier lieu d’apprentissage, où nous intégrons, par imprégnation, pour le meilleur et pour le pire, nos fonctionnements d’adultes. Nos familles devraient constituer le lieu où apprenons à partager, à écouter, à pardonner, à servir, à coopérer, à faire passer les autres avant soi-même… Nous y apprenons la vie. Nous pouvons aussi y apprendre la mort quand nos familles sont fortement dysfonctionnelles. Mais nous y apprenons de toute façon.

Pourquoi dès lors ne pas devenir intentionnels? Et si nos stratégies de formation s’appuyaient davantage sur la famille, en valorisant le vécu familial et considérant chacun de nos foyers comme une «école de disciples»? Et si nous ôtions la pression de devoir montrer une belle image en public, encourageant ainsi le dualisme – une incohérence entre notre vie publique et notre vie privée?

Nous sommes tous à l’école de la famille. Nous apprenons de nos parents, nous apprenons à nos enfants, que cela soit conscient ou non, nous apprenons beaucoup plus que ce qui est cognitif. Et si, dès lors, nous considérions réellement notre famille comme une école et que nous devenions intentionnels dans ce que nous voulons transmettre?

Télécharger en PDF

Lu 5955 fois
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un asterisque (*) sont obligatoires.